mardi 28 novembre 2017

[...]



Mon Top films 2017:

1. Grandeur et décadence d'un petit commerce de cinéma
    de Jean-Luc Godard (1986)
    Split de M. Night Shyamalan
3. Yourself and yours de Hong Sang-soo
4. Certain women de Kelly Reichardt
5. The lost city of Z de James Gray
6. Le Jour d'après de Hong Sang-soo
7. Creepy de Kiyoshi Kurosawa
8. Wonderstruck de Todd Haynes
9. Dunkerque de Christopher Nolan
10. Le Parc de Damien Manivel

[ajout du 02-12-17: la Villa de Robert Guédiguian]

Oui je sais, l'année n'est pas finie, mais Bontempi... je ne vais pas attendre la sortie (déjà repoussée) du dernier Im Kwon-taek - Revivre - dont le sujet, hum... n'a de toute façon rien de séduisant, c'est le moins qu'on puisse dire, ce serait même plutôt accablant, quoique plus délicat (je suppose), dans son traitement, que ce que nous avait offert Haneke, l'austropoilu, avec son gros caca d'Amour... je n'attendrai pas, d'autant que l'autre sortie de fin d'année, celle, plus attendue, du film de Louis C.K. - I love you daddy - a était, elle, carrément annulée (ou, comme on dit maintenant, "reportée sine die").

Sinon les flops (c'est plus facile), étant entendu que je ne retiens ici que les mauvais films d'Auteurs, les gros, les gras, les boursouflés ou ceux - c'est parfois les mêmes - que j'ai trouvé très cons:

Jane Rudackie (pour aller vite) de Pablo Larraín - La la land de Damien Chazelle - Silence de Martin Scorsese - le Secret de la chambre noire de Kiyoshi Kurosawa - l'Amant double de François Ozon - Rodin de Jacques Doillon - le Redoutable de Michel Hazanavicius - Good time de Ben et J
osh Safdie - The square de Ruben Ostlund - D'après une histoire vraie de Roman Polanski - Happy end de Michael Haneke - Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos...

78 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Buster,

Alors ça!, votre liste arrive avant la neige.

1/ Split - M. Night Shyamalan, USA
2/ The Lost City of Z - James Gray, USA
3/ Certain Women - Kelly Reichardt, USA
4/ Okja - Joon-Ho Bong, Corée du Sud
5/ The Circle - James Ponsoldt, USA
6/ Loving - Jeff Nichols, USA
7/ Atomic Blonde - David Leitch, USA
8/ Ghost In The Shell - Rupert Sanders, USA
9/ Conspiracy -Michael Apted, USA
10/ Creepy - Kiyoshi Kurosawa, Japon

Mentions: Logan (James Mangold, USA), Life, origine inconnue (Daniel Espinosa, USA), Alien:Covenant (Ridley Scott, USA), Kingsman 2: Le Cercle d'or (Matthew Vaughn, GB), Braquage à l'ancienne (Zach Braff, USA), Les Proies (Sofia Coppola, USA), T2 Trainspotting (Danny Boyle, GB), les HSS, ...

A voir: A Cure for Life (Gore verbinski, USA), Rock'n Roll (G. Canet, France), ça (Andres Muschietti, USA), Le sens de la fête (Olivier Nakache..., France), Au revoir là-haut (A. Dupontel, France), Primaire (Hélène Angel, France), Mother (Darren Aronofsky, USA), Detroit (Kathryn Bigelow, USA), I am not your negro (Raoul Peck, USA),

Flops: Blade Runner 2049 (Denis Villeneuve, USA), Silence (M. Scorsese, USA), Dalida, Gold (Stephen Gaghan, USA), Jackie (Pablo Larrain, Chili), War machine, Seuls, Le redoutable, ...

Ludovic

Griffe a dit…

Salut Buster, j'espère que vous corrigerez votre top 10 après avoir vu le nouveau film - magnifique - de Guédiguian...

Buster a dit…

Déjà Ludovic, vous aussi? A croire que vous tenez votre top à jour film après film...

Sinon bravo pour les 3 premiers :-)

Salut Griffe, le Guédiguian je comptais le voir demain et poster mon top juste après... mais malheureusement je ne vais pas pouvoir et en décembre je serai parti... Si le film est si magnifique que ça j'enverrai un post-scriptum...

Anonyme a dit…

Tu sais ce qu'il te dit l'austropoilu ?

Buster a dit…

Non et je veux pas le savoir.

Anonyme a dit…

Oui, je vous ai emboite le pas. De toute maniere, le trio de tete etait evident.
Les suivants sont probablement des passades. Deja l'an passe, je me plaignais de mes difficultes a trouver dix grands films...
Split reste indeboulonnable chez moi. C'est le meilleur film depuis longtemps ; meilleur que Sully, Julieta, Love & Friendship, etc.

Ah, au fait, je vous trouve indulgent avec Dunkerque. C'est quand meme du Nolan: immersion, beaucoup d'effets sonores bourrins, acteurs qui en font trop, etc.

Les tops chansons/albums suivront bientot. Juste un avant-gout: FTW, TOPS, Tennis, etc., mais chut!, ce n'est pas fini.

Ludovic
P.S.: certains signes de ponctuation sont manquants car j'ecris sur un clavier americain (QWERTY).

Buster a dit…

Pas faux sur le Nolan, je l'avais d'ailleurs écrit dans ma note... mais bon, le film est quand même très inventif dans sa forme et sa construction, c'est pour cela que je l'ai mis dans les 10, au détriment d'autres comme par exemple Billy Lynn (que j'aime bien au demeurant).

Pour le top musique, traînez pas trop, je compte publier le mien incessamment sous peu...

Melaine Meunier a dit…

Split, mouais... J'aime bien certains Shyamalan (Phénomènes et La Jeune de fille de l'eau notamment) mais celui-ci m'a semblé très complaisant dans son petit jeu sadique... J'ai aussi beaucoup de mal à comprendre l'engouement autour de Lost City of Z, qui pour moi flirt dangereusement avec l'académisme.

Mon top :

1. Grandeur et décadence d'un petit commerce de cinéma - Jean-Luc Godard
2. Argent amer - Wang Bing
3. Un jour dans la vie de Billy Lynn - Ang Lee
4. La Planète des singes : Suprématie - Matt Reeves
5. Mrs Fang - Wang Bing
6. Ex Libris - The New York public Library - Frederick Wiseman
7. L'Amant d'un jour - Philippe Garrel
8. I Pay for your story - Lech Kowalski
9. Hans - Abel Ferrara
10. Le Jour d'après - Hong Sang-Soo (même si, en vérité, je préfère largement La Caméra de Claire, prévu pour mars 2018 mais découvert en avant-première)

Petites attentions pour async - first light de Weerasethakul, L'autre côté de l'espoir de Kaurismaki, Visages villages d'Agnès Varda, Yourself and Yours de Hong Sang-Soo, Barbara d'Amalric et le très surprenant Thor : Ragnarok de Taika Waititi.

Très curieux de découvrir La villa de Guédiguain et les Portraits XL de Cavalier par ailleurs.

Quant aux flops, j'y mets aussi Le Redoutable, Mise à mort du cerf sacré, La La Land, Happy End, Rodin, Silence... (je serais un peu moins dur avec D'après une histoire vraie et Good Time, pas vu les autres) auxquels j'ajoute Blade Runner 2049, Faute d'amour, Okja, Jeannette et 12 jours (et la pub Mon Guerlain réalisée par Malick, tant qu'à faire !).

Buster a dit…

Split? Ah moi je suis un inconditionnel du film... de toute façon le cinéma de Shyamalan n’a rien de sympathique, il y a un côté roublard chez lui, mais aussi retors et même méchant (la Jeune fille de l’eau, The visit...).

Oui il y a une forme d’académisme dans le Gray, mais ce qui est beau c’est comment le film finit par s’en détacher… j'ai toujours un faible pour les films qui vont crescendo, soit par accumulation de petits temps forts qui s'agrègent, sans maniérisme ni surenchère, et finissent, à force d'intensité, par vous déborder; soit de manière plus insidieuse, préparant le terrain sans qu'on s'en aperçoive (ou si peu), de sorte qu'on ne sent pas l'émotion venir, celle-ci ne vous cueillant qu'à la fin, comme un uppercut (ce qui vous laisse parfois KO). Certain women de Kelly Reichardt relève manifestement de la première catégorie. Et je rangerais volontiers The Lost city of Z de James Gray, voire Wonderstruck de Todd Haynes, dans la seconde.

Mon Guerlain… Ha ha ha… En même temps c’est un peu injuste parce que justement c’est une pub, , et que pour le coup ça montre bien à quel point le cinéma de Malick ce n’est plus que cela aujourd'hui: de la pub étalée sur deux heures…

Anonyme a dit…

Jane Rudackie ?

Buster a dit…

Viens de voir le Guédiguian - in extremis. Griffe a raison, le film est magnifique, je vais l'incorporer à ma liste.

reality is only temporary a dit…

Salut Buster !

au top

1/ Grandeur et décadence d'un petit commerce du cinéma français, Jean-Luc Godard 4 ever
2/ Split, M. Night Shyamalan
3/ 11 minutes, Jerzy Skolimowski
4/ Barbara, Mathieu Amalric
5/ Certaines femmes, Kelly Reichardt
6/ L'amant d'un jour, Philippe Garrel
7/ L'autre côté de l'espoir, Aki Kaurismaki
8/ Belle dormant, Adolfo Arrietta
9/ Dunkerque, Christopher Nolan
9/Creepy, Kiyoshi Kurosawa
10/ Love hunters, Ben Young
+ Problemos, Eric Judor

moyens/bof/un peu déçu :
Wonderstruck, de Todd Haynes, Lost city of Z, de James Gray
J'ai été touché par le conte de Haynes mais la musique de Carter Burwell (insupportable) et le côté "The Artist" des passages 1927 m'ont empêchés de succomber pleinement. Les enfants sont très mignons, en fait ils sont trop mignons, on se croirait dans un Disney... Il aurait aussi pu pousser davantage le côté "sensitif" des deux sourds.
Quant au Gray, ce cinéaste m'indiffère généralement, il est surestimé, celui-ci avait quelque chose d'attirant, l'aventure, la forêt amazonienne... qui nous change de ses histoires de grandes familles new-yorkaises terriblement ennuyeuses, mais ça reste trop académique, trop lisse, au final il ne m'en reste rien de plus qu'un mauvais souvenir verdâtre/orange dégueulasse (Darius Khondji aux chiottes!).
Les proies, de Sofia Coppola, super photo mais c'est tout, hormis quelques beaux plans de nature, le film ne révèle rien.
Detroit, de K. Bigelow, pas mal, peut mieux faire.
Drôles d'oiseaux, d'E. Girard, sur le principe oui, sur la forme non, soporifique!
Le sens de la fête, Nakache & Toledano, je vais jamais voir leurs films, là je me suis dis pourquoi pas voyons voir, mais non, peu d'inspiration, pas très drôle, acteurs en charentaises, sans intérêt...
Yourself and yours, d'Hong Sang Soo, pareil.

nazissimes :
Le redoutable, ou pourquoi Hazanavicius fait-il des films?
Demain et tous les autres jours, de N. Lvovsky, #balancetamaniaco-dépressive, parti avant la fin, l'enfer. Douces pensées pour la petite Luce Rodriguez qui j'espère gardera quand même l'envie de faire du cinéma.

Buster a dit…

Salut l'insoumis (je dis ça, j'en sais rien, c'est juste que les initiales de "reality is only temporary" ça donne "riot"...)
Merci pour le top. Pas vu 11 minutes, Love hunters et Problemos...
Le Kaurismäki fait partie des films qui suivaient dans ma liste de 10, avec Taipei story d'Edward Yang et Un jour dans la vie de Billy Lynn d'Ang Lee...
Plutôt d'accord pour le Todd Haynes, mais j'aime bien la partie seventies et surtout la fin, ça peut sauver un film... c'est comme pour le Gray, j'ai trouvé le mouvement du film vraiment très beau, qui finit par faire éclater son côté très académique.
Yourself and yours... bah moi, j'adore (plus encore que le Jour d'après).

Anonyme a dit…

Vous savez quoi, Buster? Je remanie mon top films

1 Jeannette - Brumo Dumont
2 Split - M. N. Shyamalan
3 The Lost City Of Z - James gray
4 Certain Women - Kelly Reichardt
5 Ghost In The Shell - Rupert Sanders
6 Billy Lynn's Long Halftime Walk - Ang lee (enfin vu)
7 Silence - Martin Scorsese
8 Creepy - Kiyoshi Kurosawa
9 La Villa - Robert Guediguian
10 Okja - Joon-Ho Bong
11 Logan - James mangold
12 Dunkerque - Chris Nolan
13 Mother! - Darren Aronofsky
14 Wonderstruck - Todd Haynes
15 Alien:Covenant - Ridley Scott
16 Kingsman: Le Cercle D'or
17 The Circle - James Ponsoldt
18 Loving - Jeff Nichols
19 paterson - Jim Jarmusch

Ludovic

Buster a dit…

Hein? C'est quoi ce cirque?

Anonyme a dit…

OK, je change tout et je reviens à la dizaine.

1 Mother! - Darren Aronofsky
2 La Villa - Robert Guediguian
3 The Lost City Of Z - James gray
4 Okja - Joon-Ho Bong
5 Kingsman: Le Cercle D'or
6 paterson - Jim Jarmusch
7 Silence - Martin Scorsese
8 Dunkerque - Chris Nolan
9 Alien:Covenant - Ridley Scott
10 Wonderstruck - Todd Haynes

Ludovic

Melaine Meunier a dit…

J'ajoute La villa aussi, entre Ex Libris et L'Amant d'un jour ! Un très beau film (qui se dévoile progressivement, lui aussi).

Paterson c'est 2016 par contre, sinon je l'aurais sans doute mis aussi dans mon top.

Et personne n'a vu ne serait-ce que l'un des deux films de Wang Bing ?

Buster a dit…

Non, pas vu les Wang Bing (je sais, c'est pas bien :-)

Euh, Ludo, c'est quoi le problème?

Buster a dit…

Ah j'ai compris, vous nous envoyez le top de chacune de vos 23 personnalités...

(bah, on n'est pas couché!)

Anonyme a dit…

Bonjour Buster,

Le "Ludovic" de 19h16 est un imposteur qui se fait passer pour moi. Mon top definitif est celui avec Jeannette en number one.

Je vais signer chacun de mes commentaires avec le titre d'une chanson que vous et moi connaissons et aimons. Cela nous servira de code si le troll recidive.
Forever Dolphin Love
Ludovic

Anonyme a dit…

Qui place Jeannette de Brumo (sic) Dumont à la première place de son top films ne peut être qu'un troll, le vrai Ludovic est donc celui de 19h16, c'est-à-dire moi-même, en toute logique.

Ludovic (le vrai, qui n'a pas besoin de "code" pour se faire reconnaître)

Buster a dit…

Des trolls sur Balloonatic? Ouh là, il est temps que ça se termine…
Et Jeannette en tête? C’est quoi ce délire… C’est le headbanging qui a fini par vous monter à la tête Ludo ou vous avez trop écouté Joan of Arc d’Arcade Fire? Je note que le Scorsese est passé dans la foulée du flop au top… A croire que vous traversez une crise mystique... :-)

Ludovic a dit…

Non, les trolls ici ne sont pas monnaie courante. Mais vous vous en etes deja plaint dans les commentaires... et ce n'est pas une raison pour fermer Balloonatic.

Je maintiens pour Jeannette, le film le plus entetant de l'annee.
Et oui, j'ai beaucoup reevalue Silence apres l'avoir revu. La premiere fois, je l'avais vu dans une video dont la mauvaise qualite a beaucoup altere mon jugement. Je n'adhere toujours pas la trajectoire spirituelle de Scrosese, mais ca reste un bon film d'aventures.

No Song, no Spell, No Madrigal
Ludovic

Anonyme a dit…

le vrai ludovic écrit sur un clavier qwerty

reality is only temporary a dit…

Je sors de "La villa" et je l'ajoute au top !

valzeur a dit…

Hello Buster & Cie,

Je dois dire que l'extase généralisée autour de La Villa (j'ai déjà eu une longue discussion avec Griffe à ce sujet) me laisse sans voix ; je trouve ça vraiment en deçà du médiocre, mais bon...
LE film du moment (voire de l'année qui a été fort peu grand chose) est à mon sens Western de Valeshka Grisebach....

Griffe a dit…

Salut Buster ! Valzeur a tort (La Villa est un beau film) et raison (Western est un beau film). Et puisque l'année s'achève tôt, voici mon top :

1. Une vie violente (Thierry de Peretti)
2. La Villa (R. Guédiguian)
3. Certaines femmes (Kelly Reichardt)
4. Bienvenue à Madagascar (Franssou Prenant)
5. 120 battements par minute (Robin Campillo)
6. Western (Valeska Grisebach)
7. Entre les frontières (Avi Mograbi)
8. Si on te donne un château, tu le prends ? (Marina Déak)
+ 2 courts métrages :
Dansons maintenant, de Mathilde Buy (http://www.festival-entrevues.com/fr/films/2017/dansons-maintenant)
Saule Marceau, de Juliette Achard (http://www.filmsdelacaravane.fr/films/tkvivant.html)

Ludovic a dit…

Bonjour Buster,

Il faut rajouter aussi The Nice Guys, com2de policiere americaine signee Shane Black, tres sympa. Je l'avais oubliee... en fin de top ca ira.

Had It All/Allah-Las
Ludovic

Anonyme a dit…

Salut Buster.
Z'êtes inzuste avec Wang Bing, l'homme sage, "Makala", "A Ghost Story", Nobuhiro Suwa, John Carroll Lynch, Pedro Pinho, Charles de Meaux, Depardon. (presque que des films que je n'ai pas vus, mais quand même)

Loryniel a dit…

Salut Buster.
Z'êtes inzuste avec Wang Bing, l'homme sage, "Makala", "A Ghost Story", Nobuhiro Suwa, John Carroll Lynch, Pedro Pinho, Charles de Meaux, Depardon. (presque que des films que je n'ai pas vus, mais quand même)

Buster a dit…

Salut à tous

Pas vu Western… La Villa j’aime beaucoup, en même temps je comprends les réticences de certains, ceux en particulier qui ne sont pas sensibles au cinéma de Guédiguian… il y a un côté nostalgique, limite rançouille, dans le propos qui peut irriter sur la durée… mais c’est traité avec pas mal d’humour et d’autodérision, moi ça ne me gêne pas… ce que je retiens du film c’est surtout le plaisir d’écriture de Guédiguian qui est très communicatif et rend son petit théâtre particulièrement touchant, surtout ici, malgré l’aspect "bilan" du tableau… Ma seule réserve concerne le personnage d’Ascaride que Guédiguian ne peut s’empêcher de célébrer à travers cette image de femme actrice, fantasmée et toujours désirée… ça c’est un peu pénible.

valzeur a dit…

Hello Buster,

Vous exagérez ; la seule chose correctement filmée du Guédiguian, à part la calanque photogénique et le coin tout autour, c'est la chevelure d'Ariane Ascaride...

Buster a dit…

Ha ha ha...

Allez valzeur, #balancetontop

valzeur a dit…

J'ai encore un ou deux films à voir potentiellement dignes d'y figurer ! C'est quoi cette manie des tops début décembre ? Et pourquoi pas des fraises avec ça ?

Buster a dit…

Parce que cette année c'était avant tout le monde, même les Cahiers, et que dans un mois ce sera trop tard...

Stéphane Delorme a dit…

Le Top Ten des Cahiers :

1 Twin Peaks - David Lynch
2 Jeannette - Bruno Dumont
3 Certaines femmes - Kelly Reichardt
4 Get Out - Jordan Peele
5 Le Jour d'après - Hong Sang-soo
6 L'Amant d'un jour - Philippe Garrel
7 Good Time - Josh & Benny Safdie
8 Split - M. Night Shyamalan
9 Jackie - Pablo Larraín
10 Un jour dans la vie de Billy Lynn - Ang Lee

Buster a dit…

Lol

Babar a dit…

Le James Gray n'est pas trop académique. "The lost city of z" est un très bon film, un peu long quoi. Et puis, c'est compliqué: comment faites-vous la différence entre académisme et classicisme?
babar

Buster a dit…

Ce n'est pas moi qui ait dit que le film de Gray était trop académique sinon je ne l'aurais pas mis dans ma liste. Mais vous avez raison Babar, il faut faire la différence entre académisme et classicisme. Pour autant je laisse ça à d'autres... je dirai juste que chez Gray il s'agit moins de classicisme que de post-classicisme et qu'à ce titre le risque d'académisme existe, quand la mise en scène perd de sa rigueur et devient un peu figée... mais bon c'est toujours pareil, si on aime le film on parlera de classicisme, si on l'aime pas on parlera d'académisme :-)

Ludovic a dit…



Longtemps je me suis, non pas couché de bonne heure, mais demandé pourquoi certains films étaient qualifiés de « classiques », alors que d’autres étaient fustigés comme « académiques » : je voyais mal la différence. Néanmoins, après des années d’études et de réflexion, je suis en mesure de répondre à cette question, et, bien entendu, de vous faire profiter de la conclusion.

Supposez qu’un film raconte une belle histoire dont vous comprenez parfaitement les péripéties, au demeurant vraisemblables ; que les acteurs disent un dialogue bien écrit et jouent parfaitement ; que les personnages soient intéressants et bien typés ; que les décors soient beaux ou significatifs ; que la musique soit adaptée au style de l’histoire ; que le son soit parfaitement audible ; que les images soient belles ; que la caméra soit toujours placée au bon endroit et ne se déplace que pour montrer un changement intéressant dans la scène ; et que la conclusion de l’histoire ne vienne pas contredire les données fournies au long du récit. Supposez aussi que le critique de cinéma ait aimé le film. Il écrira par conséquent que le film est classique.

Supposez à présent que le film raconte une belle histoire dont vous comprenez parfaitement les péripéties, au demeurant vraisemblables ; que les acteurs disent un dialogue bien écrit et jouent parfaitement ; que les personnages soient intéressants et bien typés ; que les décors soient beaux ou significatifs ; que la musique soit adaptée au style de l’histoire ; que le son soit parfaitement audible ; que les images soient belles ; que la caméra soit toujours placée au bon endroit et ne se déplace que pour montrer un changement intéressant dans la scène ; et que la conclusion de l’histoire ne vienne pas contredire les données fournies au long du récit. Supposez aussi que le critique de cinéma n’ait PAS aimé le film. Il écrira par conséquent que le film est académique.

My happy Place/The Divine Comedy
Ludovic

Buster a dit…

Ha ha ha... Parfait. Merci Ludovic.

Ouvriers, Paysans a dit…

Mon Top films 2017 :

- Argent amer (Wang Bing)
- L'Usine de rien (Pedro Pinho)
- L'Autre côté de l'espoir (Aki Kaurismaki)
- Western (Valeska Grisebach)
- Makala (Emmanuel Gras)
- Sans adieu (Christophe Agou)
- Petit paysan (Hubert Charuel)
- Loving (Jeff Nichols)
- Va, Toto ! (Pierre Creton)
- Les Gardiennes (Xavier Beauvois)

Georges Tron a dit…

Pas vraiment eu le temps d'aller beaucoup au cinéma cette année.

Voici tout de même mon top :
- Pieds nus dans l'aube, de Francis Leclerc
- Finding Your Feet, de Richard Loncraine
- Paris pieds nus, de Dominique Abel et Fiona Gordon

De toute façon mon film préféré, ça reste My Left Foot.

valzeur a dit…

Hello Buster,

Après un accouchement au forceps, voici la liste des meilleurs films de l'année (et on n'arrive pas à 10, d'où petit traficotage avec deux accessits) :

Hors-compétition : Portrait XL1 - Jacquotte : Alain Cavalier (date de diffusion télévisuelle incertaine et format adapté : 53 minutes)
1. Western : Valeska Grisebach (le film de l'année, quoi...)
Sans ordre :
American Honey : Andrea Arnold
L'Opéra : Jean-Christophe Bron
120 battements par minute : Robin Campillo
Creepy : Kiyoshi Kurosawa
Dans un recoin de ce monde : Sunao Kutabachi
Split : M. Night Shyamalan
Accessits
L'Atelier : Laurent Cantet (pour Matthieu Lucci)
Maryline : Guillaume Gallienne (pour la séquence du couple intrusif)

Avec tout ça, deux films de commun avec Griffe et vous (pas les mêmes, bien sûr) !

Et comme le pire est toujours sûr, les horreurs de l'année (pour le coup, j'aurais pu aller jusqu'à 20) :

1. Jeune femme : Léonor Serraille
2. Rodin : Jacques Doillon
3. Barbara : Mathieu Amalric
4. Au revoir là-haut : Albert Dupontel
5. Pour le réconfort : Vincent Macaigne
6. Dream boat : Tristan Ferland Milewski
7. Demain et tous les autres jours : Noémie Lvovsky
8. Numéro une : Tonie Marshall
9. Un beau soleil intérieur : Claire Denis
10. Les Gardiennes : Xavier Beauvois

Remarquez que c'est presque paritaire ! Je suis à la page, hein ?

Bientôt la musique...



mircea a dit…

L'Autre côté de l'espoir - Aki Kaurismaki
Gabriel et la montagne - Fellipe Gamarano Barbosa
Get out - Jordan Peele
Good time - Les frères Safdie
Le Jour d'après - Hong Sang-soo
The Lost City Of Z - James gray
Western - Valeska Grisebach

Pas vu grand chose cette année...

Buster a dit…

Salut valzeur... deux films en commun mais, à part 120 bpm que je n'aime pas beaucoup d'ailleurs, je n'ai vu aucun de vos autres films... Pour les horreurs, c'est quoi ce truc, Dream boat, au milieu des films français, jamais entendu parler...

Salut mircea... pas vu Gabriel ni Get out... Western, sur le papier ça me tente pas, mais bon, comme il est plébiscité par pas mal de monde, je vais peut-être y aller quand même.

Sinon je viens de voir Carré 35 de Caravaca... pas mal.

valzeur a dit…

Dream boat : une horreur gay niaise sur une croisière homo vue un jour de canicule (tout le monde il est beau, il fait la fête et il a le rimmel qui coule derrière le sourire de bon aloi...)

Western franchement, c'est le haut du panier et un film beaucoup plus mystérieux que programmatique.

Vous êtes sympa avec Carré 35 ; je trouve le regard de Caravaca sur ses parents (principalement sur sa mère) particulièrement abject. Son côté Sherlock Holmes/Fouquier-Tinville des secrets de famille m'a rendu le film indigeste, même s'il n'est pas déplaisant à regarder.

Buster a dit…

Dream boat, ah d'accord, je me demande pourquoi vous allez voir ce genre de cucuterie.
Western, OK, je vais me botter le cul et y aller...
Carré 35, j'ai dit pas mal, c'est tout, je n'ai pas trouvé le regard de Caravaca abject, seulement assez froid, peu aimant, mais bon, c'est son histoire... ce que j'ai trouvé par contre déplaisant c'est la manière trop appuyée avec laquelle il évoque l'anormalité de sa soeur, à travers ces images d'enfants idiots filmés par les nazis ou encore ces corps d'enfants momifiés dans les catacombes de Palerme (comme au début de Cadavres exquis)...

valzeur a dit…

Ah oui, j'ai oublié cette séquence qui était fort de café, tout comme l'explication outragée du colonialisme avec un détournement d'images.

Pour tout vous avouer, il faisait 37°, j'étais devant le MK2 Quai de Seine à une heure dite et j'avais le choix entre un des deux HSS de l'année (celui que je n'avais pas vu) et Dream Boat. J'ai jugé que même sans avoir vu le second HSS, je le connaissais déjà et je suis entré voir Dream Boat. Je reconnais aujourd'hui que c'est une erreur (enfin, j'ose espérer).

Buster a dit…

Ha ha, gros malin...

valzeur a dit…

Tout ceci est la pure vérité, juré, craché !

Buster a dit…

Bon, d'accord, admettons... en fait ça ne m'étonne pas.

Anonyme a dit…

Quelqu'un peut poster le top d'Axelle Ropert ?

Clark a dit…

Buster, voici mon top films. Une année assez médiocre avec, à mon avis, peu de films marquants. Du coup, j'ai fait comme les Cahiers : j'ai mis une série et j'ai rajouté un inédit qui est le film que j'ai le plus aimé cette année.
Concernant les reprises, j'ai beaucoup aimé Miracle Mile (Steve De Jarnatt) et la rétrospective Cottafavi à la Cinémathèque.
Donc :

1. Twin Peaks : The Return, David Lynch / Mark Frost
2. Les Bonnes Manières, Juliana Rojas et Marco Dutra (inédit)
3. Baahubali 2 : The Conclusion, S.S. Rajamouli
4. American Honey, Andrea Arnold
5. Gabriel et la montagne, Fellipe Barbosa
6. Split, M. Night Shyamalan
7. Creepy, Kiyoshi Kurosawa
8. 120 Battements par minutes, Robin Campillo
9. Problemos, Eric Judor
10. Laissez bronzer les cadavres, Hélène Cattet et Bruno Forzani

Voici également ma liste des pires films de l'année (je me suis arrêté à cinq) :

1. Jeune Femme, Léonor Serraille
2. Un beau soleil intérieur, Claire Denis
3. Sayonara, Kôji Fukada
4. Les Proies, Sofia Coppola
5. Bangkok Nites, Katsuya Tomita

Buster, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et j'espère que le blog va continuer afin que je puisse poster mon top 2018 !

Buster a dit…

Pas vu les cinq premiers... ni les deux derniers. Année plutôt pauvre en effet.

Bonnes fêtes à vous.

Le blog non, c'est fini... sauf un soudain sursaut de motivation ce qui est peu probable.

Hervé V. a dit…

Buster, c'est fini et dire que c'était le blog de mes premiers amours...

Retardataire a dit…

Jackie / Neruda, j'ai enfin compris la subtilité !!! :-)

Ludovic a dit…

Bonsoir Buster,

Je remanie mon top une fois de plus. Apres tout, on a jusqu'au 31 decembre.

1. Split de M. Night Shyamalan
2. Jeannette de Bruno Dumont
3. The Lost City of Z de James Gray
4. Un jour dans la vie de Billy Lynn de Ang Lee
5. Silence de Martin Scorsese
6. The Nice Guys de Shane Black
7. Certain Women de Kelly Reichardt
8. Mother! de Darren Aronofsky
9. La villa de Robert Guediguian
10. Creepy de Kiyoshi Kurosawa
11. The Blade of the Immortal de Takashi Miike
12. Dunkerque de Christopher Nolan
13. Alien:Covenant de Ridley Scott
14. Loving de Jeff Nichols
15. Logan de James Mangold

Toujours pas vu Belle dormant d'Adolfo Arrieta.

Je sors de A Ghost Story, de David Lowery, pas mal, sensible, long malgre ses 1h27, plein de cliches. De la poesie selon la critique... qui ferait mieux de voir Cocteau, Uribe et Arrieta.

Vu aussi Le Manoir (de Tony Datis, sympa sans plus, avec plein de youtubeurs), Attraction (de Fyodor Bondarchuk, SF russe, pas ininteressant), American Made (de Doug Liman, cocasse, pas desagreable), La guerre des sexes (de Valerie Faris et Jonathan Dayton, drole sans plus).

Series: Stranger Things saison 2, Mr. Robot saison 3, Manhunt:Unabomber (mini-serie de 8 episodes, prenant grace a son histoire de linguistique judiciaire, je recommande), 24:legacy (comme l'original 24, donc j'aime).

Hot Dreams/Timber Timbre
Ludovic

Buster a dit…

Bonjour Ludovic, ok, vous avez jusqu'au 31 minuit... De toute façon, l'important c'est Split en 1, après vous faites ce que vous voulez :-)

Anonyme a dit…

Hé Buster, vous pourriez publier votre texte sur Split, ce serait sympa :)

Ludovic a dit…

Bonjour Buster, oui on adore Split tous les deux, et Jeannette aussi, euh non, faut pas rever...

Je vais voir The Shape of Water, de Guillermo Del Toro (du fantastique subaquatique) et Call me By Your Name, de Luca Guadagnino ( love story entre teenager en Italie, on l'annonce tres rhomerien...).

Something new/Saint Etienne
Ludovic

Buster a dit…

Jeannette... le début est quand même marrant, mais bon, pour moi ça s'arrête là...

Anonyme, il y a déjà un texte sur Split:

Anonyme a dit…

Celui-là c'était une ébauche, je parle de l'autre texte, le définitif, qui commençait par la fin ;)

Buster a dit…

Hum... c'est une blague? M'a pas l'air si anonyme que ça l'anonyme... mais bon pourquoi pas...

Jeff McCloud a dit…

Puisque le dernier avis avant fermeture approche (mais si l'envie vous reprend d'écrire, n'hésitez pas à changer d'avis !), voici mon top films 2017 :

- Yourself and Yours (Hong Sang-soo)
- Le Jour d'après (Hong Sang-soo)
- Certaines femmes (Kelly Reichardt)
- Gabriel et la montagne (Fellipe Barbosa)
- Creepy (Kiyoshi Kurosawa)
- Sayônara (Kôji Fukada)
- L'intrusa (Leonardo Di Costanzo)
- Western (Valeska Grisebach)
- Barbara (Mathieu Amalric)
- Twin Peaks : The Return (David Lynch & Mark Frost)

Viennent ensuite : Logan (James Mangold), Bangkok Nites (Katsuya Tomita), The Rider (Chloé Zhao, inédit), Un jour dans la vie de Billy Lynn (Ang Lee), Loving (Jeff Nichols), La Villa (Robert Guédiguian), etc.

+ déjà vus auparavant mais sortis dans les salles cette année : Grandeur et décadence d'un petit commerce de cinéma (JLG), Miracle Mile (Steve De Jarnatt), Blast of Silence (Allen Baron)

Désolé, pas de Split dans ma liste ;-)

Quant aux flops, il y a d'une part les films dont on n'attendait rien :
The Square, Le Redoutable, La La Land, Happy End, Song to Song, Alien : Covenant, Wind River, Faute d'amour et bien d'autres...
et ceux qui constituent des déceptions : L'Amant d'un jour (Philippe Garrel), Bientôt les jours heureux (Alessandro Comodin), D'après une histoire vraie (Roman Polanski), 11 minutes (Jerzy Skolimowski), Le Secret de la chambre noire, et dans une moindre mesure Avant que nous disparaissions (Kiyoshi Kurosawa, le second n'est pas encore sorti), Un avant-poste du progrès (Hugo Vieira da Silva)...

Pas (encore) vus : Braguino, Mrs Fang, Le Lion est mort ce soir

Bonne fin d'année, en attendant un début 2018 embelli par le prochain Hong Sang-soo (le 10 janvier)

Buster a dit…

Merci Jeff, notamment pour les Hong Sang-soo, ça nous change de valzeur.

Gabriel et la montagne... pas vu, un regret...

Bonne fin d'année à vous.

Jeff McCloud a dit…

Cet été, il faisait 37°, je me trouvais devant le MK2 Quai de Seine, j'avais le choix entre un HSS et Dream Boat, et... je n'ai pas vu Dream Boat ;-)

Buster a dit…

:-D

valzeur a dit…

Cet hiver, il faisait deux degrés, j'étais en minishort devant le MK2 Quai de Seine, j'avais le choix entre le Bassin de Claire de HSS avec Isabelle Huppert, Catherine Deneuve, Mathieu Amalric... et Transformers Wars avec n'importe qui à gros seins et grosse.. (complétez...) ; je me suis rué sans une seconde d'hésitation à Transformers Wars (et pourtant je savais que ce serait mauvais mais moins que...)

Buster a dit…

Ha ha ha… comme dirait HSS (j’ai déjà dû faire la blague)… allez, bonne année quand même!

Ludovic a dit…

HSS merite mieux que ca, valzeur. Il y a quand meme des choses: le sens de la simplicite, une image authentique (quoique trop documentaire pour moi), et une attention sincere pour les relations humaines qui est touchante. Ce sont des qualites.
Apres, Amalric, je ne l'aime pas trop...Deneuve non plus... quant a Huppert, elle a deja joue pour HSS dans In Another Country que, coincidence, j'ai revu hier... plutot bon. Meme si certains passages sont limite previsibles.
C'est vrai qu'on retrouve souvent les memes composants: les hommes, les femmes, le soju, la nourriture et les repas, l'ivresse, les histoires d'amour malheureuses et leurs variations, le milieu du cinema, le minimalisme, Ozu, Rohmer, Bresson, les longs plans fixes, quelques travellings, des zooms rapides tres voyants, etc. mais avec assez de variations pour qu'on prenne le temps de s'y attacher quelques dizaines de minutes. En tout etat de cause, un metteur en scene qui passe autant d'attention avec ses acteurs/personnages merite qu'on en consacre un peu. Si vous regardez attentivement, peut-etre que vous verrez un ange.
Plus que Rohmer, c'est Ozu son maitre (meme si HSS en reste loin). Et rien que pour ca, respect.
Et franchement, combien de realisateurs sont ainsi capables d'elaborer une histoire a partir de trois fois rien? (expression parfaitement justifiee dans le cas de HSS)
Je ne suis pas un grans fan de HSS (comme Buster l'est), mais il ne merite pas un assassinat ; ou alors, art de la variation oblige, c'etait une blague potache... ou alors...

Somersault/Beach Fossils
Ludovic

Ludovic a dit…

Et le Brisseau? Que le diable nous emporte Vous l'avez-vu? Je viens de me rendre compte que je l'ai zappe... il est mieux que Celine, et Les anges exterminateurs?
Valentine/DIIV
Ludovic

Buster a dit…

Pas encore vu, le film sort le 10 janvier. A Paris, dans une seule salle... autant dire qu'il ne restera pas longtemps à l'affiche.

DnD a dit…

Bonsoir Buster,
C'est rassurant de voir que vous hantez encore les commentaires... Il faut que je cherche si vous êtes quelque part sur "La Villa"...
Je voulais aussi passer vous souhaiter un belle année 2018, qu'elle soit bienveillante envers vous et vos proches.

Buster a dit…

Bonjour DnD
Merci et bonne année à vous.
Non il n'y a rien sur la Villa que j'ai rajouté à mon top parce que c'est un des rares très bons films français que j'ai vus cette année et que je le préfère finalement à Barbara et l'Amant d'un jour...
Eh oui, je réponds toujours aux commentaires, c'est la moindre des choses, c'est le service après-vente, même au bout de 10 ans...

DnD a dit…

Quelque part ça me fait quand même plaisir de savoir que nous aurons reçu "La Villa" de manière proche. Pour moi aussi, c'est le plus beau film français de 2017. Très belle surprise pour finir l'année, ça fait toujours du bien !

Anonyme a dit…

Le top de la BBC :

1 : La Forme de l'eau (Guillermo del Toro)
2 : Happy End (Michael Haneke)
3 : Paddington 2 (Paul King)
4 : Good Time (Benny & Joshua Safdie)
5 : Get Out (Jordan Peele)
6 : The Florida Project (Sean Baker)
7 : Lady Bird (Greta Gerwig)
8 : Une belle rencontre (Lone Scherfig)
9 : A Ghost Story (David Lowery)
10 : Downsizing (Alexander Payne)


Le top de Richard Brody (The New Yorker) :

1 : Get Out (Jordan Peele)
2 : Emily Dickinson – A Quiet Passion (Terence Davies)
3 : Good Time (Benny & Joshua Safdie)
4 : A Ghost Story (David Lowery)
5 : Ma Loute (Bruno Dumont)
6 : Phantom Thread (Paul Thomas Anderson)
7 : Beach Rats (Eliza Hittman)
8 : Visages, Villages (Agnès Varda & JR)
9 : Song to Song (Terence Malick)
10 : Sylvio (Kentucker Audley & Albert Birney)
11 : Lady Bird (Greta Gerwig)


Le top de Roger Ebert :

1 Lady Bird (Greta Gerwig)
2 Phantom Thread (Paul Thomas Anderson)
3 Get Out (Jordan Peele)
4 Mudbound (Dee Rees)
5 Call Me by Your Name (Luca Guadagnino)
6 Three Billboards – les panneaux de la vengeance (Martin McDonagh)
7 Personal Shopper (Olivier Assayas)
8 The Florida Project (Sean Baker)
9 Emily Dickinson – A Quiet Passion (Terence Davies)
10 A Ghost Story (David Lowery)


Le top de Sight & Sound :

1 Get Out (Jordan Peele)
2 Twin Peaks : The Return (David Lynch)
3 Call Me by Your Name (Luca Guadagnino)
4 Zama (Lucrecia Martel)
5 Western (Valeska Grisebach)
6 Visages, Villages (Agnès Varda & JR)
7 Good Time (Benny & Joshua Safdie)
8 Faute d'amour (Andreï Zviaguintsev)
9 Dunkerque (Christopher Nolan)
10 The Florida Project (Sean Baker)

Dans ce fatras, un film pourrait être une bonne surprise, celui de Greta Gerwig, qui sort fin février en France...

Buster a dit…

Hum... je savais même pas que Greta Gerwig avait réalisé un film.