mercredi 25 novembre 2015

[...]




  (O) Hara: 1920-2015



[ajout du 26-11-15: les mêmes en GIF]

9 commentaires:

hara – qui rit a dit…

Houlà ! c'est l'hécatombe !!?

Pfiou, quelle saison !?

(hum, pardon)

Buster a dit…

Ah tiens, te revoilà toi :-)

Christophe a dit…

alors là, chapeau!

Anonyme a dit…

Setsuko Hara et Maureen O'Hara

La muse d'Ozu et la "reine du technicolor"

Nice pick !

Ludovic

Buster a dit…

Je crois me souvenir que vous aimez beaucoup le cinéma japonais (à moins que ce ne soit que Miyazaki). J'ai retrouvé l'ouverture de Je ne regrette rien de ma jeunesse de Kurosawa avec Setsuko Hara. Sublime!

Anonyme a dit…

Superbe ouverture, merci Buster.
Oui, j'aime le cinéma japonais, pas seulement Miyazaki (même à un très bon niveau, ça reste de l'animation). Mizoguchi, Kurosawa, Suzuki, etc.
Ludovic

Vincent / inisfree.hautetfort.com a dit…

Miyazaki est très proche d'Ozu, et pas seulement dans la mise en scène.
Joli télescopage, Buster. Elle est sublime dans "Printemps tardif".

Buster a dit…

Merci Vincent.

Et puis Maureen: évidemment ;-)

Anonyme a dit…

Du coup, je suis en train de me procurer Je ne regrette rien de ma jeunesse
Ludovic