jeudi 13 mars 2014

The Pale Fountains

















Just a girl, The Pale Fountains, 1982.

Ah The Pale Fountains! Je ne les avais pas réécoutés depuis... le siècle dernier. On évoque toujours Love et Burt Bacharach à propos du groupe des frères Head, impossible d'y échapper (mais d'un autre côté, comment y échapper, c'est tellement vrai)... En juillet 1982, deux ans avant l'album Pacific street (album tout simplement génial), sortait leur premier 45t, une petite merveille à la pochette saintexupérienne. On retrouvera d'ailleurs "(There's always) Something on my mind", le titre de la face A, sur Pacific street. Mais pas "Just a girl", l'autre titre, qui lui ne sera repris que 16 ans plus tard sur la compilation Longshot for your love. Incroyable... une des plus belles chansons de l'histoire de la pop (qui rappelle Love, certes, mais aussi The Zombies, The Kinks ou encore The Young Rascals), se trouve là, comme posée négligemment, sur la face B d'un premier single, qui plus est celui d'un groupe méconnu (du fait de ses compositions trop riches, trop raffinées, à contre-courant de la pop synthétique, froide et minimaliste, qui sévissait à l'époque) et dès lors vite oublié (deux albums en tout et pour tout). Il n'y a que la musique pour nous offrir d'aussi beaux paradoxes.

6 commentaires:

Griffe a dit…

Très belle chanson. Merci pour la découverte !

Buster a dit…

De rien :-)

Kader Embar a dit…

Ne sortez pas de chez vous, écoutez-y tranquillement de la bonne musique, dehors c'est trop pollué ;-)

Buster a dit…

Hé hé…

Dites moi Kader, j’ai l’impression que de même qu’un autre Kader, Kader Oussel, avait trois maisons, vous c’est trois avatars (au moins) que vous possédez… Je me trompe?

Cas d'erre a dit…

Oui, mais "qui a trois avatars perd son âme, qui a trois maisons perd la raison" comme n'aurait pas dit Rohmer. De The Pale Fountains je connaissais Pacific Street, des trésors cachés m'avaient donc échappé, merci d'avoir exhumé celui-ci.

Buster a dit…

Tiens, à propos de Rohmer, c'est pas aujourd'hui la pleine lune? (comme par hasard)