dimanche 13 octobre 2013

Grémillon (2)




Gueule d'amour [la fin] de Jean Grémillon (1937). [via C-buyspeedoo]

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Et le Kechiche?

Buster a dit…

J’en sors tout juste…
D’abord un Maalox, j’écrirai un peu plus tard (j’ai déjà le titre de mon billet: L’avide Adèle, oui je sais c’est facile)

Bref, le texte dans la soirée, si le Maalox a agi :-)

Anonyme a dit…

Passer de Grémillon à Kechiche, ce n'est pas facile!

valzeur a dit…

Hello Buster,

Ca retourne l'estomac, hein ? Et ça arrache le palais aussi, non ? Ce qui est bien, c'est que, après, tout paraît subtil...

Anonyme a dit…

Vous nous direz ce que valent les commentaires des Spectres ?

http://spectresducinema.1fr1.net/t1531p30-la-vie-d-adele#42748

Buster a dit…

C'est fini de me mettre la pression :-)

Je voulais revoir Gueule d'amour avant de me mettre au travail mais c'est pas une bonne idée.

Il faut juste que je me trouve une bonne musique pour m'accompagner... tiens je vais prendre l'adagio du concerto pour clarinette de Mozart qu'on entend dans le film (la visite du musée)... allez c'est parti!

(les commentaires des Spectres je les lirai après, pour voir comment ils "démêlent les couches de sens")

Anonyme a dit…

"L'avide Adèle", il va falloir trouver un autre titre Buster, Eyquem des Spectres l'a déjà utilisé !

Buster a dit…

Ah zut… les Spectres, ils commencent à me gonfler :-)

Bon je vais essayer d’en trouver un autre, mais je le garde quand même en sous-titre.

valzeur a dit…

Si vous aimez les très très très mauvais jeux de mots, il y a "L'Histoire d'Adèle tache".

Buster a dit…

:-D

Anonyme a dit…

Pourquoi écrire sur La Vie d'Adèle? Gueule d'amour, c'est quand même plus intéressant.

Buster a dit…

C'est sûr, mais bon...

Et puis arrêtez de me distraire, j'avance pas :-)