mercredi 18 juillet 2012

When




"Honey bunny", Vincent Gallo, 2001.

Hum... pour l’instant côté musique, c’est pas terrible, l'année avait bien commencé mais depuis quelques semaines, c'est le désert, rien ne me plaît, à commencer par True, le nouvel album - le deuxième - de Violens. Autant j’avais été emballé par le premier, Amoral (classé 4e dans ma playlist 2010 derrière Arcade Fire, Sufjan Stevens et Massive Attack), autant là... rien, ça reverbe à tout-va, du riff en veux-tu en voilà, mais ça ne décolle pas, même après plusieurs passages... (et comme dirait l'autre, plus tu repasses plus c'est lisse)

En revanche le n°2 de So Film est mieux que le n°1 qui valait surtout par la correspondance Skorecki-Moullet (ici encore très drôle, notamment Moullet racontant que "sur un navire thonier, les blancs ne foutent rien, les noirs bossent" et que pour y remédier il avait mis dans Genèse d'un repas des images négatives: c'était la seule façon de faire travailler les "blancs". Ou encore qu'il évite en général de filmer des noirs parce que "ça coûte plus chers que les blancs". Hein? Bah oui: "Avec un noir, on perd un diaph'. Il faut donc plus d'éclairage, et ça coûte plus cher. J'ai pas les moyens"... hé hé, humour noir). Là, il y a un autre texte marrant, celui de Nicolas Wozniak, sur Vincent Gallo et comment ils ont essayé d'acheter son dernier film Promises written in water, film qu'on n'est pas près de voir si j'ai bien compris.

Idem pour Damsels in distress, le dernier Whit Stillman qui n'avait pas réalisé de long métrage depuis 13 ans (tiens, comme Carax). Le film devait sortir en Belgique cet été. Je m'étais préparé, j'avais même appris à danser la sambola! pour fêter l'événement, et puis... pfft, c'est encore repoussé. Pour le coup, je me suis remis au disco, mieux au cha-cha-cha comme dans Metropolitan.

Sinon, pour revenir à Gallo, j'écoute en ce moment When, un de mes albums préférés (mélange de lo-fi et de Chet Baker) des années 2000: I wrote this song for the girl Paris Hilton - When - My beautiful white dog - Was - Honey bunny - Laura - Cracks - Apple girl - Yes I'm lonely - A picture of her.

[ajout du 19-07-12: on me demande ce que j’ai bien pu écouter ces derniers temps pour être aussi morose question musique. Eh bien la même chose que tout le monde, sauf que je ne suis pas comme les critiques des Inrocks qui aiment quasiment tout ce qui sort, au point que leurs articles ressemblent plus à de la promo qu’à de la critique proprement dite. Depuis trois mois, depuis exactement Bloom de Beach House et This machine des Dandy Warhols, rien de ce que j’ai écouté (Poliça, Pinkunoizu, Mike Wexler, Violens, Liars, Mermonte, Trust - le duo canadien pas le groupe de Bernie Bonvoisin! -, Deus, Beachwood Sparks, etc.) ne m’a accroché, il y a même des albums que j’ai vraiment détestés, comme ceux de Gossip, Sébastien Tellier, Alt-J, Visions Of Trees, Dirty Projectors... Je retiendrai seulement Different colours de Marconi Union, voire les derniers albums de Gravenhurst et de Richard Hawley. Maintenant si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas...]

7 commentaires:

Lucie a dit…

Oh Dieu Gallo ! odieux Gallo !

Buster a dit…

Hé hé... ça sent les vacances! Je vais peut-être rebaptiser le blog "L'os à moelle" pour l'été :-)

Jeff McCloud a dit…

J'écoute moins de nouveautés que vous, je suis souvent en retard d'un métro, mais dans les parutions des trois derniers mois environ je mentionnerais pour ma part les albums de Nick Waterhouse (Time's All Gone), Grégoire Maret (id.) ou Vinicio Capossela (Marinai, profeti e balene)... Et Mary Halvorson (Bending Bridges) c'est recommandable aussi...

Buster a dit…

Merci Jeff, je vais écouter vos propositions...
Le rock vintage de Nick Waterhouse, ça a l’air sympa à première "ouïe", il paraît que l’album a été enregistré sur du matériel d’époque (comme le font les Megatons): I can only give you everything

Vinicio Caposella, pas mal aussi: Pryntyl
pryntyl, slash, smack smack glu glu… :-)

Anonyme a dit…

Et Banga de Patti Smith ?

Buster a dit…

Ah tiens je viens tout juste de l'écouter... Excellent. Banga, y'a des fruits et de l'eau (April fool, This is the girl, Tarkovsky, Seneca...), y'a quand même un gros pépin, le morceau intitulé Banga justement, pas terrible... mais bon l'album sera sûrement dans mon Top 20 de l'année.

Buster a dit…

This is the girl (hommage à Amy Winehouse)