lundi 7 novembre 2011

What nobody saw


What nobody saw de John Gianvito (1990). [via Fanny Howe]

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Ceux qui ont vu Vapor Trail (à la Cinémathèque), et ils étaient peu nombreux, ont pu découvrir une oeuvre remarquable

http://www.cinematheque.fr/fr/dans-salles/hommages-retrospectives/archives/fiche-manifestation/john-gianvito-vapor-trail-clark,12598.html

Lao Tsu Ben a dit…

post déserté: donc j'interviens. Comment ça, via Fanny Howe?

Buster a dit…

Gianvito, je ne connais pas suffisamment (je n’ai pas pu assister au cycle de la Cinémathèque), mais beaucoup m’en parlent avec admiration.

Fanny Howe, c’est le compte Vimeo où j’ai récupéré la vidéo de Gianvito. Est-ce un pseudo en hommage à l’écrivain ou l’écrivain elle-même? Elle est l’auteur du texte du film, qu’elle lit avec d’autres poètes comme Peter Gizzi et Robert Creeley, ce qui donne au film un petit côté O’Blek...
Sinon coïncidence marrante, depuis que j’ai exhumé le film, deux anciennes vidéos réalisées par Fanny Howe elle-même viennent d’être mises en ligne.