mercredi 25 mai 2011

M'abuse












Après DSK 1: l'invraisemblable vérité et DSK 2: le lynchage médiatique, on attend beaucoup de DSK 3: le pouvoir et l'argent (sortie le 6 juin). Une production Anne Sinclair Films.

11 commentaires:

SR a dit…

dommage que Lang n'ait jamais adapté « L'Étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde », lui si "étrangement" stevensonien. Parce que Mabuse... je ne vois pas le rapport avec la soubrette.
en tous les... cas, la boîte à Pandore est ouverte.
dans cette suite 2806, un verrou a sauté. moral. in franco hypocritas. pourvu que cela libère les têtes.

ps : Buster je passe je passe, mais souvent muraille. :)

Buster a dit…

Mabuse? Pas de rapport direct avec l'affaire, mais avec DSK. Maintenant que le choc du scandale est amorti, on revient aux fondamentaux: le pouvoir et le fric, l’emprise des tout-puissants sur les petites gens, du patron sur l’ouvrière, qui lui fait croire que parce qu'elle n’ose pas se défendre au début (de peur de perdre son emploi) elle est consentante, et que de toute façon elle ne dira rien (toujours de peur de perdre son emploi), et que quand bien même elle parlerait on pourra toujours s’arranger financièrement…

Sinon incroyable le nombre de militants socialistes qui restent convaincus que DSK est victime d’un coup monté - ils lisent trop mon blog :-) Certains croient même qu’il va être blanchi et pourra se présenter aux présidentielles!

Anonyme a dit…

Et la présomption d'innocence Buster, et la présomption d'innocence

Buster a dit…

Oui je sais :-)

En fait il y a la présomption d’innocence, qui pour DSK court jusqu’au 6 juin s’il plaide coupable, jusqu’à la fin du procès s’il plaide non coupable, et puis le temps nécessaire pour se forger une opinion, moins sur l’affaire d’ailleurs (on commence à s’ennuyer un peu, faute de rebondissement) que sur DSK lui-même.

à l'eau - docteur ?-DDD a dit…

SR a dit…
"dommage que Lang n'ait jamais adapté « L'Étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde », lui si "étrangement" stevensonien. Parce que Mabuse... je ne vois pas le rapport avec la soubrette."

- En revanche (au choix)...

http://francois.henry1.free.fr/images/renoir/testament5.jpg

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/drame/le_testament_du_docteur_cordelier,1.jpg

guillaume a dit…

DSK et le Dr M'abuse, le rapprocheemnt avait déjà été évoqué il y a quelques années par un partisan de Ségolène Royal.

Buster a dit…

Guillaume > Ah zut, si j'avais su je me serais abstenu.

Salut Albin, pourquoi Cordelier plus que Mabuse? Je ne me souviens plus, est-ce que Opale "violente" la bonne (qui je crois est allemande)?

tchi tchaaa !!!-] a dit…

Punaise ! Buster, si toi, tu viens demander des explications de texte, c'est vraiment que quelque chose ne tourne plus rond en ce bas-monde !?!-DDD

Pourquoi Cordelier plus que Mabuse ? Bah, pour la ressemblance (photo)graphique d'abord !-] Et pis, Mabuse, c'est pas vraiment Jekyll & Hyde, quoi !?-]

Plus sérieusement alors !?-]

Bon, avant les "révélations" du 06 juin... et mieux que les productions "Anne Sinclair" !-] voici donc... une production "ORTF" !-DDD

D'abord, bravo pour ta mémoire ! Enfin... juste pour la nationalité de "Lise" - la première bonne du Docteur Cordelier !-]

Ensuite, pour le reste, il vaut mieux se reporter directement à la séquence de confession du film ; environ au deuxième tiers du récit. J'ai (euh, vaguement, hein !-] essayé de la trouver sur un site de partage vidéo, mais j'ai pas réussi :-C Alors, je m'en vais la restituer approximativement...

La séquence commence vers la 63è minute : Maître Joly et Opale se trouvent, seul à seul, dans le laboratoire personnel de Cordelier. Le monstrueux personnage va dévoiler le mystère, par le biais d'une bande magnétique. A présent, voix de Cordelier, qui narre son aventure en flashback. Il y a dans cette séquence, qui ne dure pas plus de cinq minutes, des rapprochements à faire avec la pantal... oups, pardon, l' "affaire" qui secoue les merdias !-]

Non, Opale ne "violente" pas la bonne, mais le sort que lui a fait Cordelier... est tout aussi inquiétant, ahem !-] En ce qui concerne notre "excité du FMI", il faut se référer à la scène avec Madame Des Essarts - une dame "très bien comme il faut" -, qui vient consulter son médecin, et qui dit à peu près :

Elle : Voilà, je ne viens pas pour ma propre personne... C'est mon petit Robert. Il a à peine dix-huit ans, et il lui prend des envies soudaines d'attraper des femmes... C'est un malade - un obsédé - comme vous dites dans votre métier ! Et avec la bonne - c'est affreux !!!
Lui : Avec la bonne... C'est affreux...

Buster a dit…

Merci Albin, en fait j'avais compris, c'était pour te faire bosser un peu :-)

En résumé, dans cette affaire, il y a du Jekyll/Hyde ou Cordelier/Opale pour ce qui est de la double personnalité, et puis aussi quand même du Mabuse pour ce qui est du phénomène d'emprise.

Tietie007 a dit…

Ressemblance étonnante, ou quand la fiction rejoint la réalité !

Buster a dit…

C'est vrai, mais la photo de Mabuse a été (légèrement) trafiquée.