lundi 3 janvier 2011

2011















Evidemment on peut souhaiter pour 2011 des choses plus sérieuses, comme la libération de Liu Xiaobo, celle de Jafar Panahi et, plus généralement, de tous ceux, célèbres ou non, qui sont victimes de la dictature dans leur pays ou de la folie tortionnaire de quelques fanatiques... Maintenant, on peut aussi simplement rêver d'une belle année de cinéma. J'attends beaucoup en 2011, outre les inévitables surprises, de films comme Hahaha et Oki's movie de Hong Sang-soo, Essential killing de Jerzy Skolimowski, Promises written in water de Vincent Gallo, Meek's cutoff de Kelly Reichardt, La belle endormie de Catherine Breillat [finalement très décevant, cf. commentaire du 19-01-11], The ward de John Carpenter, Restless de Gus Van Sant, Habemus papam de Nanni Moretti, Le Havre d'Aki Kaurismäki, la Messe de minuit de Manoel de Oliveira, les derniers courts (Chef-d'œuvre? et Toujours moins) de Luc Moullet...

Sinon, bonne année à tous!

12 commentaires:

nolan a dit…

bonne année !

Vincent a dit…

Originale liste des réjouissances à venir que l'on pourra comparer avec intérêt d'ici 12 mois avec l'inévitable bilan.
Sur ce, une bonne et belle année à vous aussi, Buster.

Buster a dit…

Bonne année, à vous deux aussi.

(tiens, ça me fait penser, Nolan, que j’ai oublié Trut grit dans ma liste des films 2011)

vladimir a dit…

Bonne année Buster !
Manque en effet True grit des Coen dans ta liste, même si au vu de l’histoire je ne suis pas sûr que ce soit aussi génial que A serious man. Je vois aussi que tu n’as pas cité Somewhere de Sofia Coppola. Déjà vu ou ne faisant pas partie de tes attentes ?

Buster a dit…

Bonne année à toi, Vladimir.
Somewhere, non je ne l’ai pas vu, mais comme il sort cette semaine, difficile de l’inclure dans mes attentes. Cela dit, je compte allez le voir rapidement, d'autant que le parcours de Miss Coppola est pour le moment sans vraie fausse note (j'ai plutôt apprécié ses trois précédents films, même Marie-Antoinette)

Piano video a dit…

Bonne année !

La belle endormie est programmée pour le 8 janvier sur arte à 22h35

Buster a dit…

Super! Je ne pensais pas que le film allait être diffusé si tôt.
Bonne année à vous!

D&D a dit…

Bonne année, Buster ! Qu'elle soit bienveillante envers vous et vos proches.
(Pensais plus au Carpenter... Ne jamais désespérer...)

Buster a dit…

Merci cher D&D, bonne année à vous aussi et à ceux qui vous entourent.
En ce qui me concerne, elle n'a pas si bien commencé... un certain H1N1 s'étant invité pour les fêtes de fin d'année, j'ai commencé 2011 sous la couette, thermomètre au bec et bouillotte sur la tête, mais ça va mieux maintenant...
Du coup le petit texte promis sur le Rodrigues est encore passé à la trappe ;-)

D&D a dit…

Oh mince, c'est pas cool, ça. Prompte fin de rétablissement alors, en vœu complémentaire.

Je viens, enfin, de voir "La Reine des pommes", et essentiellement à cause de vous... et c'est donc tant mieux ! Une bien joyeuse découverte.

(Le texte sur le Rodrigues va devenir le MacGuffin de votre blog :-))) )

vladimir a dit…

Aïe, je viens de voir "La belle endormie" de Breillat, c'est vraiment pas terrible.

Buster a dit…

Oui le film est très décevant si on le compare au précédent, "Barbe bleue", beaucoup de choses ici ne fonctionnent pas, à commencer par cette drôle d’idée de mélanger différents contes, comme si un seul ne suffisait pas, surtout si c’est pour en modifier la portée... Le film est beau visuellement, évoquant un certain cinéma de l’Est, j’avais déjà évoqué Borowczyk à propos de "Barbe bleue", là on pense davantage à Jires ou même à Paradjanov, sauf que Breillat est loin de maîtriser les strutures éclatées de ce type de cinéma. Même la partie contemporaine n’est pas convaincante... Et quand la mise en scène n’est pas à la hauteur, le jeu faible des comédiens devient encore plus criant. Il n'y a que le prélude de Rachmaninov qui donne un peu de tenue au film, pour le reste on s'ennuie ferme (100 ans, c'est long).