samedi 30 janvier 2010

Moleskine

Quelques notes en vrac:

XS/XL.

Villepin n’avait aucune chance pour les Présidentielles de 2007, non seulement à cause de Sarkozy, non seulement à cause de l’affaire Clearstream, mais surtout à cause de la règle de l’alternance qui prévaut chez les présidents de la République depuis 1958: à un grand président, par la taille, succède toujours un petit, et vice versa. De Gaulle (grand), Pompidou (petit), Giscard (grand), Mitterrand (petit), Chirac (grand)... Sarkozy, qui est tout petit, était donc le plus à même de succéder à Chirac. Pour 2012, deux possibilités: soit Sarkozy est réélu (rien que d’y penser, j’en ai froid dans le dos), comme en leur temps De Gaulle, Mitterrand et Chirac, ce qui n’enfreint pas la règle, soit il est battu, mais là, pour respecter la règle, il faut que ce soit par un "grand" candidat. Pour l’instant, que l’on regarde à droite ou à gauche, on ne voit pas beaucoup de têtes dépasser, hormis justement celle de Villepin. Oui mais...

Grèce-Italie.

Le Ghana en finale de la CAN 2010, ça me rappelle la Grèce à l’Euro 2004. Et Gyan c’est un peu Charisteas, non? Cela dit, je vois mal cette équipe l'emportait devant l’Egypte, qui elle m’évoquerait plutôt l’Italie. Grèce-Italie, hum... ça risque d'être d'un ennui mortel.

B. Godot.

Vu par curiosité quelques bouts de "Litige", le sitcom qui passe en ce moment sur Télénantes (et sur leur site internet, où chaque épisode reste en ligne pendant quelques jours), une série imaginée par Bégaudeau et le collectif Othon et qui raconte "le quotidien de trois médiateurs de quartier qui se sont donnés pour mission d’arbitrer les conflits de leur voisinage". C’est tellement naze qu’on ne sait comment le prendre. Soit c’est du premier degré, et là on rigole devant le ridicule de la chose, soit c’est du second degré, comme une parodie de sitcom à la française, et là on ne rigole plus du tout...

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Très drôle le petit texte sur Villepin et cette alternance grand/petit chez les Présidents de la République.

Mais pour 2012, vous oubliez un "grand" à gauche: Jospin.

Buster a dit…

Ah Jospin, ça rime avec Villepin. Avec lapin aussi...

Anonyme a dit…

La sitcom de Télénantes est effectivement d'une très grande nullitité. Bégaudeau s'enfonce...

Buster a dit…

Ouais, comme le FC Nantes.

SR a dit…

Oui, drôle, très, et très moulettien.

On remarquera que l'expression « les grands hommes » (même petits) n'a pas encore d'équivalence « les grandes femmes » (qui demeurent des femmes grandes ou petites). Et je ne connais pas vraiment la taille des femmes politiques, ni vers qui regarder, XX ou XY, à l'avenir.

Buster a dit…

Je ne connais pas non plus la taille des femmes politiques, mais Ségolène Royal m'a l'air plus grande que Martine Aubry (en tous les cas plus grande que Sarkozy, c'est sûr).

Sinon pour la course à la présidence, entre les deux ça va être le système Zgygmondy... (tiens, encore un Hongrois)

ludo a dit…

zgygmondy, l'ascension de deux femmes pour une seule place, ah, ah, vive moullet!