dimanche 18 janvier 2009

[...]

Tiens, en ce début d’année, voici la liste (tout juste réactualisée, merci SUD Rail) de mes principales détestations, les 10 petits trucs que je ne supporte plus autour de moi:

1. Les tags sur les murs (surtout ceux hideux qui encadrent ma porte d'entrée)
2. Le rap des banlieues (surtout celui exécrable qu’écoute mon voisin du dessus)
3. Les grèves à la SNCF (surtout quand je dois impérativement prendre le train)
4. Les lettres de l’URSSAF (surtout quand j’ai oublié de payer mes cotisations)
5. Les poubelles en plastique transparent (surtout celles de Paris censées réduire les risques d'attentat mais qui polluent le paysage)
6. Les frocs baissés à mi-fesses (surtout ceux effrangés qui balayent les trottoirs)
7. Les moustiques (surtout ceux qui font bzz la nuit près de mon oreille)
8. Les peaux du lait (surtout les petites, celles qui se détachent et flottent dans mon café)
9. Les crânes rasés (surtout chez les mecs qui ont encore tous leurs cheveux)
10. Les livres écornés (surtout ceux que j’avais prêtés en bon état et qu'on m'avait promis de rendre comme neufs).

12 commentaires:

vladimir a dit…

excellent, on en a au moins sept en commun.

Buster a dit…

Ah oui, lesquels?

vladimir a dit…

1, 2, 3, 5, 6, 7, 9.

Hervé a dit…

"Les grèves à la SNCF"
On ne peut pas dire comme ça qu'elles font chier sans ajouter qu'elles sont nécessaires et qu'elles devraient même redoubler, à moins de ne pas être courant de l'ouverture des services publics à la concurrence menée depuis des années par la gauche et la droite et qui menace aussi bien les cheminots que toi ou moi.

Buster a dit…

Pas la peine de me faire la leçon, je sais tout ça... on peut discuter du fond, mais les méthodes, elles, non, je ne les supporte plus, on me dira que c’est la seule façon de se faire entendre, blablabla, eh bien non, pas quand pour défendre son bifteck on empêche systématiquement les autres d’aller gagner le leur...

Hervé a dit…

Je te fais la leçon, ah bon ? En rappelant un truc élémentaire, sans quoi ton message est tout juste d'un petit con égoïste, inconscient et lecteur du "Figaro" ? Les cheminots c'est les derniers à se bouger le cul contre la casse sociale. Tant mieux, et tant pis pour les travailleurs qui marchent en rang, grognent lorsqu'ils trébuchent à cause d'un pavé disjoint, et râlent sur leurs petits blogs. Franchement, tant pis, et pourvu que ça dure !

Buster a dit…

Si ça, c’est pas faire la leçon, enfin passons... je ne sais même pas pourquoi je réponds... c’est quand même incroyable, vous exprimez une humeur, voire un certain ras-le-bol, sur votre blog, c’est votre droit, non?, eh bien pas du tout, il y a un type qui visiblement n’a rien d’autre à faire que de commenter les blogs en plein milieu de l’après-midi (remarquez, il est peut-être en grève), et qui donc vous tombe dessus, vous traite de con, d’égoïste, et même, insulte suprême, de lecteur du Figaro, parce que vous avez eu le malheur de dire dans une note humoristique (mais c’est vrai que du côté de LCR ou de Lutte ouvrière, l’humour c’est pas leur fort) que vous en avez marre des grèves à la SNCF sans ajouter (summum de l’inconscience!) qu’elles sont malgré tout nécessaires. Et puis quoi encore, je ne suis pas là pour relayer le discours de SUD Rail ou de l’extrême gauche, on peut reconnaître le bien-fondé de certaines luttes sans être dupe des raisons qui pousse tel ou tel syndicat à radicaliser le mouvement, et puis... et puis merde, je vais pas passer la nuit sur le sujet.

'33 a dit…

mais je perds mes cheveux !

'33 a dit…

sinon, je crois que j'aime rigoureusement tout ce vous ne supportez plus. sans blague. même les moustiques, je les aime (à moins que ce soit eux qui m'aiment)

Buster a dit…

En fait ce n'est pas chaque élément en tant que tel que je ne supporte plus mais leur répétition ou leur multiplication (encore qu'un seul moustique suffit à me pourrir la nuit).
Pour les cheveux, OK, s'ils tombent c'est différent, raser est la seule solution, enfin, la moins coûteuse.

Hervé a dit…

Et hop ! On censure. Bravo. Cela dit, vous avez une attitude cohérente, bien égoïste.

Buster a dit…

De quelle censure parlez-vous?
Jusqu'à présent je n'ai censuré personne sur ce blog. Si un précédent message n'a pas été publié c'est probablement qu'il n'avait pas été saisi correctement.
(mais ne vous croyez pas obligé de me le renvoyer)