jeudi 16 octobre 2008

[...]

Pas mal de figures mythiques, en ce moment, dans le cinéma français: Coluche (F.-X. Demaison), Nico et Jean Seberg (Laura Smet), Carax (Denis Lavant)... Incarnation, apparitions, résurrection... Disparition aussi: Guillaume Depardieu. L’histoire d’un mec, l’aura, astre et désastre. Merde.

Sur la mort de GD, lire le beau témoignage de '33.

Bon, ça y est, c’est fait, les Cahiers vont être cédés à Phaidon, l’éditeur britannique spécialisé dans les livres d’art. Et Frodon, le Domenech de la critique, devrait conserver son poste. Aaargh, tout ça pour ça!

Sur la vente des Cahiers, lire la lettre virulente de Renzi.

Sinon je m’intéresse depuis quelques semaines aux vagues d’Elliott...

2 commentaires:

vladimir a dit…

c'est quoi "les vagues d'Elliott", une nouvelle série télé?

Buster a dit…

Ah ah, tu rigoles mais c'est vrai que ça pourrait faire une bonne série tv, genre "Sur écoute", où l'on suivrait la vie d'un petit groupe de traders. Parce que les vagues d'Elliott c'est une théorie qui permet d'analyser l'évolution des marchés financiers, laquelle évolution se ferait par une série de huit vagues successives et selon un mécanisme de type fractal. Bon, je ne t'en dis pas plus car je ne maîtrise pas encore bien la chose.